Hôpital à domicile
Nantes & région

L’HAD, c’est quoi ?

Qu’est ce que l’hospitalisation à domicile ?

L’hospitalisation à domicile permet d’assurer une prise en charge globale, coordonnée, de type hospitalier (soins intensifs ou complexes) au domicile des patients.

Qui peut bénéficier de l’HAD ?

L’Hôpital à domicile Nantes & région s’adresse aux patients de tout âge atteints de pathologies aigües ou chroniques, évolutives ou instables.

L’Hôpital à domicile Nantes & région intervient au domicile du patient, ainsi que dans les maisons de retraite, les établissements sociaux et médico-sociaux.

PNG - 17.7 ko

Pour quels types de soins

3 types de soins sont possibles en HAD :

Des soins ponctuels :
Destinés à un patient ayant une pathologie non stabilisée (exemple : chimiothérapie), pris en charge pour une durée préalablement déterminée, avec des soins techniques lourds et complexes. Ces soins sont fréquemment réitérés.

Des soins continus :

  • Destinés à des patients ayant une pathologie évolutive, pris en charge pour une durée non déterminée, associant des soins techniques plus ou moins complexes, des soins de nursing, de maintien et d’entretien de la vie pouvant aller jusqu’à la phase ultime.
  • Des soins de réadaptation au domicile, notamment en cas de maladie cardiaque, de traitement orthopédique… :
  • Destinés à des patients pris en charge pour une durée déterminée, après la phase aiguë d’une pathologie neurologique, cardiologique ou d’une polypathologie.

Les modes de prise en charge

  • traitement de lutte contre la douleur
  • pansements complexes
  • alimentation parentérale
  • surveillance post chirurgicale complexe
  • soins palliatifs
  • suivi de grossesses à risque
  • suites de couches pathologiques
  • assistance respiratoire lourde
  • chimiothérapie et surveillance post-chimiothérapie
  • antibiothérapie
  • soins de nursing lourd
  • tout type de soins lourds et complexes

Comment initier une demande d’HAD ?

L’hospitalisation à domicile nécessite :

  • L’accord du patient
  • L’accord de son entourage le cas échéant
  • L’accord concerté du médecin traitant, du médecin hospitalier éventuel, et du médecin coordonnateur de l’HAD.

L’admission en HAD est soumise à une prescription médicale. Qu’il soit ou non le prescripteur, l’accord du médecin traitant est nécessaire.

PNG - 27.3 ko

Comment l’HAD organise les soins à domicile ?

Elaboration d’un projet de soins

Dès votre admission, un projet thérapeutique est instauré, en concertation avec le médecin traitant, le médecin spécialiste éventuel, et le médecin coordonnateur de l’HAD pour une durée déterminée et renouvelable.

Le jour de l’admission

  • Le médecin traitant est informé du début de l’HAD
  • L’ environnement est adapté en fonction du projet de soins qui a été défini. Le matériel médical nécessaire est installé. L’HAD prend en charge la location du matériel et sa maintenance. Le mode d’utilisation du matériel est présenté.
  • Le dossier de soins, contenant les informations nécessaires à votre prise en charge, et permettant de tracer le passage des intervenants et les soins réalisés, est déposé au chevet du patient
  • L’infirmier réalisant les soins accueille le patient à son domicile

Organisation des soins :

Le passage des soignants est organisé 24h/24 et 7 jours/7..
En cas de nécessité, une visite de concertation réunit le médecin traitant, l’équipe de l’HAD et les intervenants extérieurs.

Continuité des soins 

24h/24 – 7 jours sur 7
Pour joindre l’HÔPITAL A DOMICILE NANTES & région :
Numéro Unique : 02 40 16 04 70

Comment se déroule la fin d’une HAD ?

La fin de l’hospitalisation à domicile est prononcée sur prescription médicale, après avis du médecin traitant et du médecin coordonnateur de l’HAD.

Si le patient intégre une autre structure, l’HAD prépare sa sortie, et organise le passage de relais avec les professionnels qui le prennent en charge.

L’HAD en établissement social ou médico-social

Lors d’une intervention de l’HAD au sein d’un établissement social ou médico-social, les professionnels de l’HAD et ceux de l’établissement interviennent en complémentarité, selon l’organisation des soins définie en début de prise en charge.

Le financement

Les établissements d’HAD facturent leurs prestations à l’assurance maladie, sur la base de la tarification à l’activité.